Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil

Toutes les références et documentations du réseau bases de données

2013

2012


  • ANON., 2012. Guide de gestion des catalogues de métadonnées INSPIRE [en ligne]. S.l. [Consulté le[sans date]. Disponible à l'adresse : http://cnig.gouv.fr/wp-content/uploads/2015/03/Guide-de-saisie-des-%C3%A9l%C3%A9ments-de-m%C3%A9tadonn%C3%A9es-INSPIRE-services-1.0.pdf. Groupe de travail "Métadonnées" du CNIG version 1.0 - Août 2012
    Résumé : Groupe de travail "Métadonnées" du CNIG version 1.0 - Août 2012
    Mots-clés : ACTION 2013, INSPIRE, METADONNEES.

  • ANON., 2012. Guide juridique SINP-ONB [en ligne]. S.l. [Consulté le[sans date]. Disponible à l'adresse : http://www.naturefrance.fr/ressources/references-juridiques/guide-juridique-sinp-onb. Ce guide juridique fait suite aux travaux du groupe de travail commun au SINP et à l'ONB qui s'est déroulé entre juin 2011 et fev 2012 sur les aspects juridiques attachés des données environnementales. Il comprend : un exposé synthétique du droit attaché aux données et aux bases de données ; un glossaire des termes juridiques consultable indépendamment ou accessible par le pointage des termes ou expressions employés dans les différentes parties du guide juridique ; une présentation des différents cas de figure d'acquisition de données environnementales par une autorité publique. Un logigramme global et un jeu de questions permettent de repérer le cas de figure rencontré par l'utilisateur (DREAL, associations, établissement public, Etat) et d'accéder à des fiches spécifiques qui rappellent le droit , exposent le mode d'emploi et présentent des clauses-type ou modèles de documents applicables dans le cas d'espèce ; une foire aux questions (FAQ) avec des entrées thématiques (production de données, traitement, diffusion) ; une liste des textes en vigueur : références de l'ensemble des lois, décrets, circulaires en vigueur ; des fiches sur les principaux textes en relation avec le droit attaché aux données du SINP (AARHUS, INSPIRE, CDB, loi CADA, protocole SINP) ; En savoir plus .. une sélection de site en rapport avec le droit de la donnée environnementale.
    Résumé : Ce guide juridique fait suite aux travaux du groupe de travail commun au SINP et à l'ONB qui s'est déroulé entre juin 2011 et fev 2012 sur les aspects juridiques attachés des données environnementales. Il comprend : un exposé synthétique du droit attaché aux données et aux bases de données ; un glossaire des termes juridiques consultable indépendamment ou accessible par le pointage des termes ou expressions employés dans les différentes parties du guide juridique ; une présentation des différents cas de figure d'acquisition de données environnementales par une autorité publique. Un logigramme global et un jeu de questions permettent de repérer le cas de figure rencontré par l'utilisateur (DREAL, associations, établissement public, Etat) et d'accéder à des fiches spécifiques qui rappellent le droit , exposent le mode d'emploi et présentent des clauses-type ou modèles de documents applicables dans le cas d'espèce ; une foire aux questions (FAQ) avec des entrées thématiques (production de données, traitement, diffusion) ; une liste des textes en vigueur : références de l'ensemble des lois, décrets, circulaires en vigueur ; des fiches sur les principaux textes en relation avec le droit attaché aux données du SINP (AARHUS, INSPIRE, CDB, loi CADA, protocole SINP) ; En savoir plus .... une sélection de site en rapport avec le droit de la donnée environnementale.
    Mots-clés : INSPIRE, JURIDIQUE.

  • ANON., 2012. Guide de saisie des éléments de métadonnées INSPIRE - Gabarit des données [en ligne]. S.l. [Consulté le[sans date]. Disponible à l'adresse : http://cnig.gouv.fr/wp-content/uploads/2015/03/Guide-de-saisie-des-%C3%A9l%C3%A9ments-de-m%C3%A9tadonn%C3%A9es-INSPIRE-services-1.0.pdf. Le groupe de travail "Métadonnées" du CNIG animé par Marc Leobet propose un document destiné à ceux qui doivent saisir des métadonnées, qu’ils soient administrateurs de données ou thématiciens. Son vocabulaire souhaite être le plus clair possible, et des exemples l’illustrent autant qu’il se peut.
    Résumé : Le groupe de travail "Métadonnées" du CNIG animé par Marc Leobet propose un document destiné à ceux qui doivent saisir des métadonnées, qu’ils soient administrateurs de données ou thématiciens. Son vocabulaire souhaite être le plus clair possible, et des exemples l’illustrent autant qu’il se peut.
    Mots-clés : ACTION 2013, INSPIRE, METADONNEES.

  • ANON., 2012. Critères d'identification des chercheurs et enseignants-chercheurs "produisant en recherche et valorisation" Document AERES [en ligne]. S.l. [Consulté le[sans date]. Disponible à l'adresse : http://rbdd.cnrs.fr/spip.php?action=acceder_document&arg=45&cle=1625df7200c9fedc533fbce5509902fc61d4561e&file=pdf%2FCriteres_Identif_Ensgts-Chercheurs_01102012.pdf. (..)Est considéré comme une production scientifique de rang A (..) - la constitution et la mise à disposition de bases de données, de logiciels, de corpus ou d'outils de recherche, (..)
    Résumé : "(...)Est considéré comme une production scientifique de rang A (...) - la constitution et la mise à disposition de bases de données, de logiciels, de corpus ou d'outils de recherche, (...)"
    Mots-clés : JURIDIQUE.

  • LAPORTE, Marie-Angelique, MOUGENOT, I. et GARNIER, Eric, 2012. ThesauForm – Traits : a web based collaborative tool to develop a thesaurus for plant functional diversity research. In : [en ligne]. 2012. Vol. 11, pp. 34-44. [Consulté le[sans date]. Disponible à l'adresse : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1574954112000404.
    Mots-clés : Interopérabilité, thesaurus.


  • MICHENER, William (Bill) et JONES, M.B., 2012. Ecoinformatics : supporting ecology as a data-intensive science. In : [en ligne]. 2012. Vol. 27, pp. 85-93. [Consulté le[sans date]. DOI doi:10.1016/j.tree.2011.11.016. Disponible à l'adresse : http://rbdd.cnrs.fr/IMG/pdf/2012_michener_jones_tree.pdf?545/2a2117e20a14670d68b8690e0b8c8ea4778071f1.
    Mots-clés : Bio-informatique, Interopérabilité.

2011


  • ANON., 2011. Bases de données et CNIL par la Direction des Affaires Juridiques du CNRS. In : Journées INEE [en ligne]. CNRS Michel-Ange Auteuil. 7 mai 2011. [Consulté le[sans date]. Disponible à l'adresse : http://rbdd.cnrs.fr/spip.php?action=acceder_document&arg=40&cle=5fe7d1e96cc73b8f49c6def9460011c876341fe5&file=pdf%2FCNIL.pdf.

  • DANTANT, Martin et HOSPITAL, Valérie, 2011. Le droit des Bases de données Martin DANTANT – CNRS / Direction des affaires juridiques Valérie HOSPITAL– CNRS / Direction des affaires juridiques. In : Journées INEE [en ligne]. CNRS - Michel-Ange Auteuil. 7 mai 2011. [Consulté le[sans date]. Disponible à l'adresse : http://rbdd.cnrs.fr/spip.php?action=acceder_document&arg=39&cle=5788e5bcb5a1c334af34db94990dfd71b636f835&file=pdf%2Fdroit_BdD.pdf.
  • LAPORTE, Marie-Angelique, 2011. Définition de standards de données relatifs aux traits fonctionnels des végétaux pour l’étude le la biodiversité. Doctorat PhD. Montpellier : Montpellier II Sciences et Techniques du Languedoc.
    Mots-clés : Interopérabilité, ontologie, thesaurus.

  • MERRIEN, Francis et LEOBET, Marc, 2011. La Directive INSPIRE pour les néophytes, 3ème édition décembre 2011 [en ligne]. S.l. [Consulté le[sans date]. Disponible à l'adresse : http://georezo.net/blog/inspire/files/2011/12/La_directive_Inspire_pour_les_neophytes_V3.pdf. Un guide explicatif de la directive INSPIRE a été publiée en décembre 2011 par la Mission d’Information Géographique du ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement.
    Résumé : Un guide explicatif de la directive INSPIRE a été publiée en décembre 2011 par la Mission d’Information Géographique du ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement.
    Mots-clés : ACTION 2013, INSPIRE, METADONNEES.

2008

2007

2006



  • MATTHEW B. JONES,, BOWERS, Shawn, SCHILDHAUER, M.P. et REICHMAN, O.J., 2006. The New Bioinformatics: Integrating Ecological Data from the Gene to the Biosphere. In : Annual Review of Ecology, Evolution, and Systematics [en ligne]. 9 février 2006. n° 37, pp. 519-544. [Consulté le 28 novembre 2013]. DOI 10.1146/annurev.ecolsys.37.091305.110031. Disponible à l'adresse : http://www.pnamp.org/sites/default/files/Jones2006_AREES.pdf. Bioinformatics, the application of computational tools to the man- agement and analysis of biological data, has stimulated rapid research advances in genomics through the development of data archives such as GenBank, and similar progress is just beginning within ecology. One reason for the belated adoption of informatics approaches in ecology is the breadth of ecologically pertinent data (from genes to the biosphere) and its highly heterogeneous nature. The variety of formats, logical structures, and sampling methods in ecology create significant challenges. Cultural barriers further impede progress, es- pecially for the creation and adoption of data standards. Here we de- scribe informatics frameworks for ecology, from subject-specific data warehouses, to generic data collections that use detailed metadata descriptions and formal ontologies to catalog and cross-reference information. Combining these approaches with automated data integration techniques and scientific workflow systems will maximize the value of data and open new frontiers for research in ecology.
    Résumé : Bioinformatics, the application of computational tools to the man- agement and analysis of biological data, has stimulated rapid research advances in genomics through the development of data archives such as GenBank, and similar progress is just beginning within ecology. One reason for the belated adoption of informatics approaches in ecology is the breadth of ecologically pertinent data (from genes to the biosphere) and its highly heterogeneous nature. The variety of formats, logical structures, and sampling methods in ecology create significant challenges. Cultural barriers further impede progress, es- pecially for the creation and adoption of data standards. Here we de- scribe informatics frameworks for ecology, from subject-specific data warehouses, to generic data collections that use detailed metadata descriptions and formal ontologies to catalog and cross-reference information. Combining these approaches with automated data integration techniques and scientific workflow systems will maximize the value of data and open new frontiers for research in ecology.
    Mots-clés : Bio-informatique, Interopérabilité, METADONNEES, TECHNO.

  • MICHENER, William (Bill), 2006. Meta-information concepts for ecological data management. In : [en ligne]. 2006. Vol. 1, pp. 3-7. [Consulté le[sans date]. Disponible à l'adresse : https://ac.els-cdn.com/S157495410500004X/1-s2.0-S157495410500004X-main.pdf?_tid=182fd8c3-530b-40f0-9f86-85dcca1e40f5&acdnat=1550145591_957b2b2cf04c9555c06851b77a900878.
    Mots-clés : Interopérabilité, METADONNEES.

  • WILLIAMS, R.J., MARTINEZ, N.D. et GOLBECK, J., 2006. Ontologies for ecoinformatics. In : [en ligne]. 2006. Vol. 4, pp. 237-242. [Consulté le[sans date]. Disponible à l'adresse : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1570826806000229.
    Mots-clés : Bio-informatique, Interopérabilité, ontologie.

2004


  • ANON., 2004. La référence du langage d'ontologie Web OWL (recommandation du W3C du 10 février 2004). In : [en ligne]. 2004. [Consulté le[sans date]. Disponible à l'adresse : http://www.yoyodesign.org/doc/w3c/owl-ref-20040210/. Le langage d'ontologie Web OWL est un langage de balisage sémantique pour publier et partager des ontologies sur le Web. Le langage OWL est développé comme une extension de vocabulaire de RDF et dérivé du langage d'ontologie Web DAML+OIL. Ce document présente une description informelle structurée de l'ensemble complet des structures du langage OWL et il est destiné à servir de référence aux utilisateurs souhaitant construire des ontologies OWL.
    Résumé : Le langage d'ontologie Web OWL est un langage de balisage sémantique pour publier et partager des ontologies sur le Web. Le langage OWL est développé comme une extension de vocabulaire de RDF et dérivé du langage d'ontologie Web DAML+OIL. Ce document présente une description informelle structurée de l'ensemble complet des structures du langage OWL et il est destiné à servir de référence aux utilisateurs souhaitant construire des ontologies OWL.
    Mots-clés : Web sémantique.

  • ANON., 2004. Le guide du langage d'ontologie Web OWL (recommandation du W3C du 10 février 2004). In : [en ligne]. 2004. [Consulté le[sans date]. Disponible à l'adresse : http://www.yoyodesign.org/doc/w3c/owl-guide-20040210/. Le World Wide Web dans son état actuel ressemble à une géographie avec de mauvaises cartes. Notre compréhension des documents et les moyens dont nous disposons reposent sur des recherches par mots-clés, que confortent une utilisation astucieuse de la connectivité des documents et les habitudes. Cette masse énorme de données est ingérable sans l'aide d'un outil puissant. Pour une cartographie plus précise de ce territoire, les agents de traitement ont besoin de descriptions du contenu interprétables par des machines et de ressources accessibles par le Web. Ces descriptions doivent venir en plus des informations des versions lisibles par des humains. Le langage d'ontologie Web OWL est conçu pour décrire des classes et leurs relations, lesquelles sont inhérentes aux documents et applications Web. Ce document démontre l'utilisation du langage OWL afin de : Formaliser un domaine en définissant des classes et propriétés de ces classes, Définir des individus et affirmer des propriétés les concernant et Raisonner sur ces classes et individus dans la mesure où le permet la sémantique formelle du langage OWL. Les chapitres sont organisés afin de présenter une définition incrémentielle d'un ensemble de classes, propriétés et individus, en commençant par les fondamentaux puis en avançant vers des composants de langage plus complexes.
    Résumé : Le World Wide Web dans son état actuel ressemble à une géographie avec de mauvaises cartes. Notre compréhension des documents et les moyens dont nous disposons reposent sur des recherches par mots-clés, que confortent une utilisation astucieuse de la connectivité des documents et les habitudes. Cette masse énorme de données est ingérable sans l'aide d'un outil puissant. Pour une cartographie plus précise de ce territoire, les agents de traitement ont besoin de descriptions du contenu interprétables par des machines et de ressources accessibles par le Web. Ces descriptions doivent venir en plus des informations des versions lisibles par des humains. Le langage d'ontologie Web OWL est conçu pour décrire des classes et leurs relations, lesquelles sont inhérentes aux documents et applications Web. Ce document démontre l'utilisation du langage OWL afin de : Formaliser un domaine en définissant des classes et propriétés de ces classes, Définir des individus et affirmer des propriétés les concernant et Raisonner sur ces classes et individus dans la mesure où le permet la sémantique formelle du langage OWL. Les chapitres sont organisés afin de présenter une définition incrémentielle d'un ensemble de classes, propriétés et individus, en commençant par les fondamentaux puis en avançant vers des composants de langage plus complexes.
    Mots-clés : Web sémantique.

2002

2001


  • FRIDMAN NOY, Natalya et MCGUINNESS, Deborah L., 2001. KSL-01-05 : Ontology Development 101 : a guide to creating your first ontology [en ligne]. Stanford Knowledge Systems Laboratory Technical Report. S.l. [Consulté le[sans date]. Stanford Medical Informatics Technical Report. Disponible à l'adresse : http://www.bnf.fr/documents/no-DevOnto.pdf. Traduction du document original http://www.ksl.stanford.edu/KSL_Abstracts/KSL-01-05.html par la BnF
    Résumé : Traduction du document original http://www.ksl.stanford.edu/KSL_Abstracts/KSL-01-05.html par la BnF
    Mots-clés : Interopérabilité.

2000

Année non précisée

0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250

--- Exporter la sélection au format